France-Maroc : des enfants engagés pour l’opération Lunettes Nomades

Publié le 09/06/2017
Messagerie Médicale
France-Maroc : des enfants engagés pour l’opération Lunettes Nomades

Les conseils municipaux d’enfants de 14 communes autour d’Orly ont organisé une collecte de paires de lunettes (neuves ou d’occasion) pour les besoins de l’association Opticiens Lunetiers Sans Frontières qui travaille depuis 25 ans pour lutter contre la malvoyance partout dans le monde. Au total, 20 000 paires sur les 10 000 espérées ont été collectées !

Pour cette opération, c’est au Maroc que la plupart des lunettes vont être envoyées où un dispensaire vient d’être créé dans le sud-est marocain.

Les équipes d’Aviation Sans Frontières se sont rendues sur le terrain en plein désert dans le dispensaire de Jdaid où Opticiens Lunetiers Sans Frontières forme 3 personnes à l’optique. « Le premier ophtalmologue est à 180 km d’ici, en tout ce sont environ 200 000 personnes qui ne peuvent pas consulter ou très difficilement » souligne Eric, opticien français et bénévole en mission sur place. En plus d’être  présents dans ce dispensaire, nous nous déplaçons pour rencontrer les nomades ou les habitants des villages voisins qui ne peuvent pas se déplacer.

Car au-delà d’effectuer des examens de vue et de fournir gratuitement des lunettes adaptées aux enfants et aux adultes connaissant des problèmes de vues, parfois très handicapants, les bénévoles ce cette association forment également des opticiens locaux. Depuis plusieurs années, Aviation Sans Frontières achemine les lunettes jusqu’aux centres de santé ou dispensaires des pays dans lesquelles est implanté Opticiens Lunetiers Sans Frontières. Le partenariat entre les deux associations a permis à ce jour d’envoyer plus de 500 000 paires de lunettes.

 

 

Cette opération a été menée en partenariat avec le Groupe ADP, la Maison de l’Environnement de l'aéroport Paris-Orly, Opticiens Lunetiers Sans Frontières et les conseils municipaux d’enfants de 14 communes riveraines.

 

 

On estime que 246 millions de personnes dont 19 millions d’enfants dans le monde présentent aujourd’hui une déficience visuelle. Parmi ces enfants, 12 millions ont une déficience due à des défauts de réfraction, qui pourrait être facilement diagnostiquée et corrigée. 90 % des personnes atteintes de déficience visuelle vivent dans des pays en voie de développement (chiffres OMS).
Souvent, en raison de ces problèmes de vue, les enfants des pays fragiles sont déscolarisés, ne pouvant plus suivre en classe, ils n’ont pas d’autre choix que de commencer à travailler.
Imprimer cette page
Partager cette page
Suivez-nous sur