Nos Missions Avions en 2017

Publié le 07/08/2017
Missions Avions
Nos Missions Avions en 2017

En 2016 nos deux avions ont volé à partir des bases de Bangui en République centrafricaine et de Dungu en République démocratique du Congo.

Ils ont transporté 2 263 passagers (principalement du personnel humanitaire de nos 60 partenaires engagés sur ces régions : ACTED, Action Contre la Faim, OXFAM, Save the Children, Solidarités, MSF Espagne, ALIMA entre autres) et effectué 1 115 heures de vol (soit l’équivalent de 9 fois le tour de la Terre). 63.8 tonnes d’aide ont également été acheminées.

Depuis le début de l’année, les contrats liés avec le programme Alimentaire Mondial (PAM), agence onusienne, ont été renouvelés. Aviation Sans Frontières est donc de nouveau mandatée pour voler à partir de ces deux bases jusqu’au 31 décembre 2017.

10 pilotes professionnels et volontaires pour partir en mission sur ces théâtres humanitaires se relaient sur place. Par ailleurs, 4 bénévoles assurent les fonctions de chefs de base. Ils gèrent notamment les relations avec les partenaires, la logistique des vols et des équipages, les informations transmises au siège…

 

Xavier, adjoint au chef pilote, revient sur sa dernière mission à Bangui :

"L’un de nos avions, le F-OJJC, est basé à Bangui. Nous acheminons du fret (médicaments, matériel pour réfugiés, nourriture,…), transportons le personnel des ONG, des agences UN et des organisations donatrices, et réalisons des évacuations sanitaires ou sécuritaires.

Notre réseau centrafricain comprend une trentaine de terrains répartis sur l’ensemble du territoire avec pour la plupart une piste en latérite. Plusieurs destinations, comme Bangassou, Bria, Kaga-Bandoro et Paoua, disposent de fûts de carburant qui nous permettent d’atteindre les destinations les plus lointaines comme Birao, Tiringoulou, Obo, ou encore Zemio.

L'une des semaines de juillet a été particulièrement bien remplie, avec plus de 30 heures de vol pour notre Caravan.

Nous avons notamment desservi Kaga-Bandoro, une ville en proie à des conflits. Depuis plusieurs semaines, des petites cabanes ont été construites long de la piste par des déplacés, et il y a même un marché qui s’est installé. Nous devons être très prudents lorsque nous arrivons : il faut faire attention aux enfants, mais aussi aux animaux présents aux abords de la piste."

 

 

Découvrez la carte des terrains desservis :

 

 

 

 

Imprimer cette page
Partager cette page
Suivez-nous sur