5 tonnes de lait pour les enfants d’Haïti grâce à l’engagement des salariés de la maintenance d’Air France KLM

Publié le 12/02/2018
Fret Humanitaire
5 tonnes de lait pour les enfants d’Haïti grâce à l’engagement des salariés  de la maintenance d’Air France KLM

Au printemps 2017 la branche maintenance d’Air France KLM a lancé un grand défi à tous ses employés, au profit d’Aviation Sans Frontières.

Bénéficiant du soutien de General Electric et d’autres partenaires, cette opération visait à financer des actions humanitaires en parcourant le plus grand nombre de kilomètres possible, seul ou en équipe, à pied ou à vélo. Les distances parcourues, converties en points, puis en miles ou en Euros, a permis de relever trois challenges dont l’acheminement de 5 tonnes de lait en Haïti.

Stéphane Laurent, Délégué général de l’association Nos Petits Frères et Sœurs qui va bénéficier de 3 tonnes de lait sur les 5 qui seront acheminées pour répondre aux besoins des enfants Haïtiens, répond à nos questions :

 

Depuis combien de temps vous consacrez-vous à la population fragile d’Haïti ? Comment votre action se traduit-elle ?

Nous travaillons depuis 30 ans à Haïti principalement auprès des enfants. Nous avons ouvert 4 écoles dans le pays et un hôpital pédiatrique pour répondre aux besoins premiers des enfants et des jeunes de 0 à 18 ans. Nos actions sont majoritairement tournées vers les enfants orphelins ou abandonnés que nous essayons de réinsérer dans la société haïtienne.

 

Quels sont selon vous les besoins premiers de cette population ?

Les priorités absolues de cette population vulnérable sont la nutrition, l’accès aux soins et à l’éducation. Si ces conditions sont remplies, ce qui est à ce jour loin d’être le cas concernant Haïti, il est alors possible de sortir des conditions de pauvreté ou d’extrême pauvreté.

 

Vous aller recevoir 3 tonnes de lait. Combien d’enfants vont pouvoir en bénéficier et pour combien de temps ?

Avec ces 3 tonnes de lait que nous allons recevoir grâce à Aviation Sans Frontières et à la mobilisation des salariés d’Air France Industries, 600 enfants de l’hôpital pédiatrique bénéficieront pendant 6 mois d’au moins un verre de lait par jour.

 

Haïti, un des pays les plus fragiles du monde. Quelques chiffres :

Selon la banque Mondiale, Haïti reste le pays le plus pauvre du continent américain et l’un des plus déshérités du monde (son PIB par habitant ressortait à 846 dollars en 2014). D’après la dernière enquête auprès des ménages (2012), plus de 6 millions d’Haïtiens, sur une population totale de 10,4 millions (soit 59 %), vivent sous le seuil de pauvreté.

 

La pauvreté des enfants (données UNICEF)

  • 4 enfants sur 10 vivent dans la pauvreté absolue ; sept enfants sur dix souffrent d’au moins une forme de privation.
  • Assainissement : plus de quatre enfants sur dix sont privés de service sanitaire de base, vivant dans des logements sans toilettes. 
  • Santé : environ 30% des enfants n'ont pas été vaccinés contre aucune maladie.
  • L'eau : plus d'un enfant sur cinq n'a pas accès à de l'eau potable. 
  • Nutrition: près de 10% des enfants de moins de 5 ans sont victimes de malnutrition aigüe et sont à risque de maladie à long terme et aux déficiences mentales. 
  • Formation : un enfant sur huit âgés de 7 à 18 n'a jamais été à l'école.

Le 4 octobre 2016, le sud de l’île a été ravagé par l’ouragan Matthew, la catastrophe la plus dévastatrice depuis le séisme de 2010. Le coût des dommages a représenté 32 % du PIB. Dans la péninsule Sud d’Haïti, un tiers des hôpitaux ont été touchés, plus de 500 écoles ont été détruites (Banque Mondiale).

 

Nos Petits Frères et Sœurs accueille des milliers d'enfants orphelins ou abandonnés au Mexique, au Honduras, en Haïti, au Nicaragua, au Guatemala, au Salvador, en République Dominicaine, au Pérou, en Bolivie, dans des foyers, des écoles, des dispensaires, un hôpital pédiatrique.

 

Imprimer cette page
Partager cette page
Suivez-nous sur