fbpx Aviation Sans Frontières International : rencontre forte entre le Dr Mukwege et nos équipes en RDC | Aviation Sans Frontières

Aviation Sans Frontières International : rencontre forte entre le Dr Mukwege et nos équipes en RDC

Publié le 31/01/2021

Nous vous en parlions en octobre dernier : le partenariat avec la fondation PANZI du Dr Mukwege, Prix Nobel de la Paix en 2018 progresse. En République Démocratique du Congo, ce dernier vient en aide aux femmes victimes de viol utilisé comme arme de guerre.

 

Une rencontre hors normes

En novembre, Benoît Gaborit, chef de mission pour Aviation Sans Frontières International, a passé un mois aux côtés du Dr Mukwege dans son hôpital à Bukavu. Chef de mission expérimenté et impliqué sur le terrain, Benoit Gaborit dirige depuis dix ans, des missions pour Aviation Sans Frontières au Tchad, en République Démocratique du Congo (RDC), en République centrafricaine et au Soudan du Sud.  Au plus près du terrain, il a pu échanger avec le Dr Mukwege sur le développement du partenariat entre la fondation PANZI et notre association.

 

Le Dr Mukwege avec Benoit Gaborit à l'hôpital de Bukavu . Crédit photo : Lubula Igomokelo

 

Aviation Sans Frontières souhaite apporter une solution logistique et une stratégie de transport aérien local et durable pour faire face aux besoins humanitaires de la région.  À terme, elle permettra au Dr Mukwege d’étendre ses services médicaux dans davantage de zones de la province du Sud-Kivu. Le Prix Nobel de la Paix en précise la nécessité : « mon objectif est de traiter tous les cas [...] jusqu'à ce que la dernière patiente soit aidée. Pour y parvenir, il faut voyager de plus en plus loin et dans des conditions de plus en plus difficiles pour trouver et traiter ces cas ». 

 

 Les contraintes de déplacement liées aux facteurs d’insécurité (attaques par des groupes armés), empêchent l’extension des services de l’hôpital PANZI dans le Sud-Kivu et provinces adjacentes.  Le transport en avion est une solution efficace pour les acteurs humanitaires de la région. Crédit photo : Arsène Lwabandji

 

La concrétisation de notre engagement auprès de la fondation PANZI : un vol opérationnel

L’avion affrété par nos soins a permis de réaliser un premier vol de Bukavu à Kama au profit de la fondation Une équipe mobile de sept personnes a ainsi pu se rendre rapidement et en sécurité jusqu’au Kalole Health District. Les équipes du Dr Mukwege ont ainsi pu agir auprès des populations éloignées dans le cadre du Gender Based Violence programme, qui vient en aide aux femmes victimes de violences sexuelles en RDC. L’avion affrété par Aviation Sans Frontières International a permis leur retour rapide et en sécurité vers Bukavu la semaine suivante.

 

L'avion Casa 212 affrété par Aviation Sans Frontières  Belgique et utilisé pour les évacuations sanitaires dans la région  de Kama. Crédit photo : Arsène Lwabandji

 

Depuis 2018, Aviation Sans Frontières International dispose d’une force d’action conséquente. Ses entités nationales ont mutualisé leurs ressources opérationnelles et financières pour gagner en efficacité et en réactivité. Cette opération a été un succès : Aviation Sans Frontières International a adapté ses réponses à l’urgence humanitaire, dans un esprit de synergie avec ses ONG partenaires et les autorités locales.

 

Une mobilisation inédite dans le cadre de la pandémie

Cette mutualisation a permis d’agir rapidement ces derniers mois, notamment pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Depuis avril dernier, Aviation Sans Frontières est donc mobilisée aux côtés du Dr Mukwege, dont l’hôpital et la fondation accueillent des patients atteints du coronavirus. 

À ce jour, l’épidémie en République Démocratique du Congo compte 21 300 contaminations et 640 décès. Ces chiffres relativement peu élevés mettent toutefois en difficulté des réseaux de santé déjà fragiles. La province du Sud-Kivu où opère le Dr Mukwege, a notamment été ravagée par de précédentes épidémies d’Ebola, et des guerres imposées par ses voisins.

La priorité des autorités locales et sanitaires est donc de garder la progression de l’épidémie sous contrôle. L’économie congolaise ne pourrait en effet résister à un confinement généralisé. La précarité importante au sein de la population rend l’arrêt de l’activité économique impossible pour beaucoup. Derrière l’enjeu sanitaire, la RDC est donc confrontée à la nécessité de survie économique de sa population.

Notre mobilisation aux côtés du Dr Mukwege doit donc se poursuivre, que ce soit dans le cadre de la lutte contre le coronavirus ou les violences sexuelles. Le réseau logistique Aviation Sans Frontières International est prêt à lui venir en aide. 

Imprimer cette page
Partager cette page
Suivez-nous sur