fbpx Covid-19 : retour sur les missions d'Aviation Sans Frontières | Aviation Sans Frontières

Covid-19 : retour sur les missions d'Aviation Sans Frontières

Publié le 07/06/2020
Covid-19 : retour sur les missions d'Aviation Sans Frontières

Le 7 avril dernier s'est tenue la première opération de transport, par voie aérienne, des soignants devant rejoindre les établissements des régions les plus touchées par le Covid-19. 
Des avions ont décollé tous les jours pour permettre aux membres du corps médical de rejoindre rapidement et gratuitement les structures de santé ayant besoin de renfort.  Les vols sont maintenant arrêtés, les hôpitaux n'étant plus saturés. 

Voici le bilan de ces semaines d'opérations :
•    + de 435 heures de vol
•    + de 300 escales (incluant les mises en place)
•    + de 130 demandes auxquelles nous avons pu répondre
•    + de 420 passagers transportés
•    26 opérateurs différents utilisés
•    24 types avions différents (du SR22 au Falcon 8X)
•    65 terrains utilisés (60 France + 3 Suisse + 1 Luxembourg + 1 GB)
•    Avion le plus utilisé : PC12 (117h07 minutes)

Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo : tout savoir en 50 secondes avec notre parrain Thomas Pesquet.

 

Si les soignants n'ont plus besoin d'être transportés, le virus est toujours là et la crise du Covid-19 évolue. La situation est en nette amélioration dans les hôpitaux en zone rouge, mais de nouveaux besoins apparaissent, notamment dans l'organisation des circuits en ville pour la prise en charge des patients et des leurs familles.

Née ainsi l'idée, grâce à l'engagement et au pragmatisme de Sandrine et Vadim Feldzer, de lancer un appel au volontariat aux Personnels Navigants Commerciaux (PNC) et aux Personnels au Sol (PS) pour venir en renfort des personnels de santé.
Dans les hôpitaux et les EHPAD d'Île de France, les PNC et les PS sont désormais une aide précieuse pour des missions d'accueil, d'accompagnement ou de prévention. Ils participent aussi aux missions du dispositif COVISAN mis en place par l'AP-HP pour enrayer la propagation de l'épidémie après le déconfinement. Pour le moment, les missions se cantonnent à l' île de France.

À ce jour près de 300 bénévoles sont en renfort auprès de l'AP HP et des EHPAD via l’ARS île de France. 
Les premiers retours d'expériences sont très favorables tant du côté des PNC bénévoles que des équipes d'accueil. 

 

 

Imprimer cette page
Partager cette page
Suivez-nous sur