Madagascar : la Messagerie Médicale mobilisée face à l’épidémie de peste

Publié le 12/12/2017
Messagerie Médicale

À Madagascar, la maladie a fait 202 morts en quatre mois et 2384 malades ont été recensés. Une épidémie sans précédent dans le pays : cette année, l’épidémie est survenue plus tôt que d’habitude et est apparue en zone urbaine (centres urbains d’Antananarivo et de Tamatave), ce qui a accru le risque de transmission. Par ailleurs, il s’agit d’une épidémie de peste pulmonaire, plus rare mais aussi plus contagieuse et plus mortelle que la peste bubonique.

Après deux mois de riposte, les autorités malgaches sont parvenues à mettre un terme à l'épidémie de peste qui sévissait dans les grandes villes, mais la surveillance reste de mise, la saison épidémique se terminant en avril.

 

infographie sur la peste

 

La peste pulmonaire se transmet par voie aérienne, via la salive du malade lors de la toux. En l’absence d’un traitement précoce et approprié, la peste pulmonaire est systématiquement mortelle en 3 jours.

C’est dans ce contexte que la Messagerie Médicale a acheminé ces derniers mois plusieurs milliers de masques de protection destiné aux centres de soins mais aussi aux populations, afin d’éviter la propagation de cette maladie.

Imprimer cette page
Partager cette page
Suivez-nous sur